L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINE
2008.

Nous vivons dans une société où le paraître, à savoir l’apparence et donc bien sûr l’habit, représente un aspect important de la communication superficielle entre les personnes ; ce même vêtement joue en outre un rôle important dans la corporalité de chaque individu.
L’habit ne fait pas le moine est un spectacle dont le point de départ est le vêtement. Celui-ci implique au quotidien des codes tant intimes que publics. Mais qu’advient-il de ces codes dès lors que les interprètes commencent à traiter leurs vêtements de façon à ce que les qualités qui leur sont propres deviennent source d’inspiration pour le mouvement ou dès lors que les corps des interprètes se mettent à animer leurs vêtements de sorte à leur insuffler un autre sens, un sens décalé ?
Matière habillée, accoutrée de façon inhabituelle qui transforme les corps humains en formes abstraites ou bien en êtres dotés d’une façon très spécifique de ce mouvoir déterminée par les limitations des possibilités imposées à leurs mouvements.
 
Ce projet a été inspiré par l’œuvre conceptuelle de l’artiste plasticien Erwin Wurm.

IDÉE ET CHORÉGRAPHIE
Irma Omerzo
 
DANSE
Iva Burčul,
Josipa Lončar,
Lucija Mikas,
Zrinka Šimičić
Stošija Zrinski
 
MUSIQUE
Hrvoje Nikšić
 
LUMIÈRE
Juraj Aras
 
ASSISTANTE DU CHORÉGRAPHE
Zrinka Šimičić
 
PRODUCTION
Zalet, Zadar
 
Ce projet a été financé par le ministère de la Culture de la République de Croatie et par la Ville de Zadar.